UGS : 78 Catégorie : Étiquette :

No 78 – Musées et Collectionneurs

CHF 25.00

Effacer

Description

Le Suisse aime les musées. Il aime particulièrement les musées locaux et régionaux. C’est ce que révèle une étude de l’Université de Lausanne réalisée entre 2001 et 2003 auprès de 96 musées de types divers, répartis à travers toute la Suisse. Par ailleurs, la passion pour un artiste, pour l’histoire d’un métier, pour un aspect de la nature comme les minéraux, pousse des personnes à consacrer une partie essentielle de leur revenu à réunir une collection et, parfois, à ouvrir un musée privé qu’elles exploitent alors sans le moindre soutien des pouvoirs publics. Et en plus, il y a aussi des entreprises qui exposent leur production séculaire pour souligner leur personnalité et la classe de leurs produits afin de séduire une clientèle exigeante.

Voilà autant d’excellentes raisons pour présenter des musées et collectionneurs de la région Jura bernois – Bienne. Dans un premier temps, ce numéro revient sur certains aspects de l’étude lausannoise présentés ici par l’auteur même de cette recherche. Ensuite, trois musées institutionnels, le musée Neuhaus, de Bienne, les musées de La Neuveville et de Saint-Imier sont passés en revue. Une place importante est aussi faite à ces passionnés qui ouvrent leurs collections au public : les créateurs du Musée des minéraux, de Saint-Imier, du Musée de l’optique, à Bienne, ou du Musée du tour automatique, à Moutier. Deux portraits de collectionneurs complètent ce tableau.

Le collectionneur fait vivre ses collections: les pièces s’achètent, se vendent, s’échangent. Une bonne collection est un ensemble en constante mutation grâce notamment à des manifestations telles que la Bourse multicollection de Tavannes qui voit venir des exposants de France ou de Belgique.

Le musée est aussi, on l’a dit, un moyen de s’affirmer pour des entreprises à forte personnalité, avec une histoire et une tradition. Il devient alors un élément de séduction ou, plus vilement dit, un instrument de marketing notamment lorsque le produit témoigne de la personnalité de l’acheteur, comme par exemple une montre. C’est pourquoi le détour par le Musée Longines, à Saint-Imier, s’imposait aussi.

Ce cahier d’Intervalles met ainsi en perspective les institutions et leurs animateurs. Et s’il pouvait aussi suggérer une excursion, une visite, alors il aurait pleinement atteint son but.

 

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions 17 x 25 x 1 cm
Version

, ,

Sommaire

JEAN-CHRISTOPHE MEROZ Préface
ARLETTE MOTTAZ BARAN Publics des musées suisses
PHILIPPE LÜSCHER Musée Neuhaus, nouvelle exposition permanente «Biel/Bienne. Ville horlogère et industrielle»
STEPHANIE MARTHE, AVEC FRANCIS BEGUELIN, NICOLAS BOURQUIN, CAROLE PAROZ Le Musée de Saint-Imier ou les humanistes du 19e siècle
PIERRE LACHAT Le Musée de La Neuveville, un musée vivant
JEAN-CHRISTOPHE MEROZ Le Musée des minéraux de Saint-Imier, ou la passion d’un couple
RELATIONS PUBLIQUES LONGINES Le Musée Longines à Saint-Imier: 175 ans d’histoire industrielle
CELINE LATSCHA Musée du Tour automatique et d’Histoire de Moutier: une industrie marquée du sceau de la poésie
JEAN-CHRISTOPHE MEROZ Le Musée de l’optique, de Bienne: entre tradition et vision
CELINE LATSCHA Charles Ballif, esthète, décorateur, et peut-être même prophète ?
KATHIA SAVOLDELLI La Bourse Multicollection de Tavannes
ANNE SCHILD Groupement interjurassien des musées
Liste des musées du Jura bernois, du canton du Jura et de Bienne
Biographies

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.