UGS : 30 Catégorie : Étiquettes : ,

No 30 – Littérature VIII

CHF 10.00

Effacer

Description

Avec ce trentième fascicule, Intervalles achève sa dixième année d’activité. Quel bilan tirer de cet effort? Sur la seule foi du sous-titre «Revue culturelle du Jura bernois et de Bienne» figurant sur la couverture de chaque numéro, des esprits superficiels nous taxent de purs régionalistes. Nos lecteurs plus fidèles et attentifs, eux, auront eu tout loisir de se forger une autre opinion: que, à partir des circonstances et contingences concrètes où nous vivons géographiquement et politiquement, et compte tenu des données culturelles que nous nous efforçons de recenser comme nous étant particulières, nous apportons notre contribution originale au grand débat contemporain et universel qu’alimentent les problèmes d’identité. Auscultation de nous-mêmes, donc, pour mieux nous ouvrir au monde.

De cette ouverture au monde, le présent cahier fournit un témoignage plus direct. En considération de sa partie francophone, le canton de Berne s’est doté d’une Commission de littérature française. Celle-ci a pour principe d’inscrire, si possible chaque année, dans la liste des récompenses qu’elle attribue, un prix d’auteur ou d’éditeur «invité », c’est-à-dire dont l’origine, le domicile, l’activité se situent ailleurs que dans le Jura bernois ou à Bienne.

C’est à ceux d’entre eux qui ont été ainsi distingués au cours de la dernière décennie que nous avons d’abord choisi de donner la parole ou de rendre hommage. On trouvera donc ici, tirés d’ouvrages en préparation, des textes inédits de Georges Piroué, Myrian WeberPerret, Georges Haldas, Pierre-Alain Tâche et Sylviane Roche, lauréats respectivement en 1982, 1983, 1984, 1988 et 1990 (seul Etienne Barilier n’a pu s’associer à notre projet; mais nous avions déjà publié, dans notre n° 12, l’allocution qu’il avait prononcée à Bienne, le 16 mars 1985, lors de la remise de son prix). Suivent les hommages rendus, en 1987 et 1989, à Eliane Vernay et à Bernard Campiche, deux risque-tout de l’édition. Nous y avons adjoint un écrivain français, Michel Host, Prix Goncourt 1986, qui s’était vu décerner à Bienne, en novembre 1984, le premier Prix Robert Walser de langue française (voir, toujours dans notre n° 12 de juin 1985, l’éloge dédié au lauréat par Pierre-Olivier Walzer).

Toutefois, en cette année «suisse» par excellence, nous n’avons pas voulu exclure entièrement les auteurs de notre région. D’où un «Salut à Jean-Pierre Monnier», qui marche allégrement vers sa septantième année, ainsi que la place faite à Jean-Marie Adatte, pour un vaste poème destiné à être mis en musique à l’occasion du 700e anniversaire de la Confédération, et, pour une nouvelle – mode d’expression auquel elle ne nous avait pas habitués jusqu’ici, – à Juliette d’Arzille (qui, d’autre part, nous parle longuement, dans sa chronique «Parmi les livres», de ce Mozart dont on célèbre, souvent sans ménagements, le bicentenaire de la mort).

Pour l’illustration artistique de ces pages, nous avons pu avoir recours à l’amicale participation de Michel Wolfender, peintre et graveur jurassien qui, de Paris où il vit et s’illustre depuis 1956, renvoie jusqu’à ses horizons d’origine la précieuse image de ses récents travaux.

Informations complémentaires

Poids 341 g
Dimensions 17 x 25 x 0.8 cm
Version

Sommaire

Juliette d’Arzille Parmi les livres
Juliette d’Arzille L’oncle
Jean-Marie Adatte Chronos
Jean-Dominique Humbert Un salut à Jean-Pierre Monnier
Deta Hadorn-Planta Présence de Bernard Campiche
John E. Jackson Les mérites d’Eliane Vernay
Sylviane Roche Diego
Pierre-Alain Tâche A deux pas
Georges Haldas Vaine démarche
Myriam Weber-Perret Aparté
Georges Piroué Plaisir des mots
Michel Host Vallée

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.