UGS : 61 Catégorie : Étiquette :

No 61 – Espaces d’art

CHF 24.00

Effacer

Description

Quelle curieuse alliance! D’un côté, l’art. De l’autre, l’espace. L’art, expression d’un élan créateur, d’une émotion plus ou moins maîtrisée. Et l’espace, symbole d’ouverture, de tridimensionnalité. Art et espace, aussi avides d’indépendance l’un que l’autre, peuvent-ils ainsi être unis, ne serait-ce le temps d’un titre? Tel est en tout cas l’audacieux rapprochement qu’Intervalles s’est autorisé à commettre.

L’art, en effet, peut-il être mis en cage? Supporte-t-il d’être limité, réduit à un cadre défini? La question paraîtra peut-être superflue, voire même dépassée, tant l’habitude de ces lieux dédiés à l’art est désormais acquise, tant l’approche d’une oeuvre dans un décor plus ou moins institutionnel est habituelle. Pourtant la rencontre, puis la relation entre ces deux éléments empreints de liberté que sont l’art et l’espace n’est pas évidente.

Artistes et galeristes le savent. Et tentent de communiquer. Mûs par le désir d’accorder une chance et une place à la créativité, ils se battent pour que s’assouplissent les contingences s’opposant à leur entente. Ainsi naissent les expositions. Au milieu d’éléments aussi concrets qu’accrochages, parois mobiles, prix de locations et de ventes.

Une telle aventure est-elle possible en des terres périphériques comme le Jura bernois, en une ville comme Bienne? Oui. Et même de manière fort heureuse. Des hommes et des femmes s’y emploient avec passion. Avec, parfois, de bien petits moyens financiers. Mais toujours avec l’espoir que, à travers monts et vallées, l’art fasse son chemin. Intervalles les a rencontrés.

Intervalles a donné la parole à ces personnes qui, de Moutier à Tramelan, ménagent un espace à l’art. Autodidactes ou professionnels reconnus, ils évoquent leurs parcours, leurs regrets et leurs espoirs. Acteurs ou organisateurs, ils se souviennent de leurs débuts ou annoncent un événement. A l’instar de l’exposition SUD 2001 de «visarte-jura», qui se déroulera cet automne en trois lieux différents – le Centre de Culture et de Loisirs de St-Imier, le Centre Interrégional de Perfectionnement de Tramelan et le Centre culturel Le Royal de Tavannes.

 

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions 17 x 25 x 0.7 cm
Version

, ,

Sommaire

INTERVALLES Préface
URSULE LEHMANN Un lieu rythmé par les saisons
FRANÇOISE TSCHANZ En mémoire d’un ange
FRANÇOISE TSCHANZ «Au début, on ne me donnait pas beaucoup de chances»
FRANÇOISE TSCHANZ «Le plus beau métier du monde»
FRANÇOISE TSCHANZ «Les galeristes doivent être des pros»
CALINE FAUVE «Etre sur les planches»
JEAN-PIERRE GIROD Renouvellement sur la scène artistique du Jura bernois
RENÉ BLANCHET-GENET, DIRECTEUR DU CENTRE Mission culturelle
FRANÇOISE TSCHANZ Murs publics
JEAN-RENÉ CARNAL Un espace chargé d’histoire
VALENTINE REYMOND, CONSERVATRICE Défense de la diversité
FRANÇOISE TSCHANZ «La pointe de l’iceberg»
HÉLÈNE CAGNARD, HISTORIENNE DE L’ART ET COLLABORATRICE SCIENTIFIQUE AU CENTRE PASQUART Un musée à l’écoute des artistes
BÉNÉDICTE LODERER, REVUE HOCHPARTERRE, CENTRE PAUL KLEE La capitale de l’univers Paul Klee
CLAUDE MERAZZI Un bâtiment en forme d’étoile
MICHEL JEANNERET, COMITÉ DU CENTRE DE CULTUREET LOISIRS DE ST-IMIER Une identité culturelle et un espace de création
Liste des galeries

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.