UGS : 44 Catégorie : Étiquette :

No 44 – Musique

CHF 18.00

Effacer

Description

Admonestation de la Musique au faiseur d’Intervalles no 44

Musique et région. A première vue, le thème est séduisant (il l’est) et son approche relativement aisée. Depuis le précédent numéro d’Intervalles consacré à la musique (no 11, février 1985), il s’est passé des choses, il y a matière à dire. On fait donc un inventaire à la Prévert: événement musicaux, orchestres, interprètes, stages de formation. Ensuite, on procède à un choix bien intentionné, c’est-à-dire à un mélange plus ou moins subtil de préférences et d’opportunités. Au total, ce sera très convenable.

A ce stade préparatoire de la confection du numéro, le chapeau noir à la main, on a déjà en tête les formules d’usage qui prendront place dans cette introduction: « Nous ne prétendons pas être exhaustifs »… « le lecteur voudra bien pardonner »… « néanmoins, nous espérons que »… La poudre d’excuses lave plus blanc. Nous pourrons croiser les gens sans changer de trottoir.

Point final? Pas sûr.

A chaque texte reçu à la rédaction, dans chaque bourg évoqué, à la sortie des concerts ou derrière les portraits et les figures en vue, la Musique ne cessait de m’attendre au coin du bois et de m’interpeller.

« Vous faites une revue? Vous souhaitiez m’attraper? Me crier votre passion, me décrire, me vendre, m’espérer? Alors me voici. Invincible, insaisissable, intemporelle. Je suis l’autre ciel. Sauf « le chuchotement des arbres », je n’ai pas mention dans la Genèse, car je pré-existais. Je suis l’autre ciel à Moutier, à St-Imier, au Palais des Congrès de Bienne ou en face, à la Coupole. je suis au temple, à la classe enfantine, à la salle polyvalente, dans le cortège de la fanfare.

« Je suis, poursuivit la Musique, accordéon, violoncelle, tambour, talons, papier froissé, oiseaux, pluie, soleil et bois craquant. Vous êtes muet et vous avez raison, pour une fois. Je suis cantate et rock, rêve et poésie, travail, science, l’air et l’éther.

« Oubliez votre revue. Venez à moi. Laissez vos textes. Ils ne peuvent pas dire grand chose de la Musique, ou si peu. Vous êtes un assembleur de miettes. Je supporte mal les gens d’écriture, à l’exception de mes gens de maison, librettistes, paroliers, historiens. Quelques contemplatifs et soupirants inspirés sont, parfois, agréables à recevoir.

« Pour me servir et me plaire, comme l’a dit un chef d’orchestre, il faut être amoureux, avocat et aventurier. Ce sont les musiciens.

« Mais les journalistes, les chroniqueurs, la plupart des musicologues, tout ce bavardage à mon sujet, pardonnez-moi, quelle misère! Allons, oubliez votre encrier, venez avec moi•.

« Non. Je n’irais pas. je ne lui pardonnerais pas. J’étais effondré. J’aurais pelé des oignons pour la tromper sur mes larmes. Elle ne recevrait pas ce numéro d’Intervalles.

La Musique eut pitié: ·Bon. Vous êtes surtout naïf. Publiez votre revue et si vous avez la franchise d’avouer votre insuffisance à vos lecteurs, alors peut-être les inviterai-je à s’envoler vers moi ».

 

Faiseur d’Intervalles no 44
p.pon Emmanuel Gottraux

 

Informations complémentaires

Poids 334 g
Dimensions 17 x 25 x 1 cm
Version

Sommaire

Emmanuel Gottraux Admonestation de la Musique au faiseur d’Intervalles No44
Raymond Voyat Aux racines de la musique
Bernard Heiniger Trop de musique?
Edouard Benz Société d’orchestre de Bienne
Edouard Benz Jeune Opéra Suisse
François Page La production musicale de RSR – Espace 2 et sa politique de décentralisation
Nicole Aubert Un orchestre international à Sornetan
Marie josé Pieri-Comte Alfred Schweizer et Classic 2000
Jean-Jacques Fehr L’Abbaye de Bellelay au XVIIIe siècle
Philippe Krüttli Hommage à feu Emile de Ceuninck
Frédéric Graf L’Orchestre du Foyer à Moutier
Philippe Krüttli Le Groupe Vocal d’Erguël (GVE)
Catherine Voirol Musica Chaindon
Pierre Siegenthaler André luy et Jean-Christophe Geiser, organistes jurassiens
Hugues Richard Les débuts d’une carrière ou comment Gustave-Albert-Pierre Schüler est devenu Pierre Alin
Francis Bourquin Aeiettes oubliées? Quelques notes sur la musique de Pierre Alin
Vincent Donzé La vocation de l’Oreille-Art
Irène Minder-Jeanneret Jeanne Soutter, une pionnière de la  »bonne musique » au tournant du siècle dernier à La Neuveville
Henri Machin Voyage au bout du rock: traiteurs de distorsion
Jean-Marie Hotz Jean-Claude Gaberel
Emmanuel Gottraux Les  »Swiss Dixie Strompers »
Christian Steulet La réception du jazz en Suisse

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.