UGS : 114 Catégorie : Étiquette :

No 114 – Jules Blancpain

CHF 40.00

Effacer

Description

Disparu il y a plus d’un siècle, Jules Blancpain a laissé derrière lui un important héritage artistique, conservé depuis lors par les institutions du Vallon de Saint-Imier. Les derniers écrits sur ce peintre remontant à la première moitié du XXe siècle, une actualisation de la recherche devenait nécessaire.

Né en 1860 à Villeret, Jules Blancpain était voué, par son héritage familial, à une carrière dans l’horlogerie. Une santé fragile modifie cette destinée qui prend alors une trajectoire artistique. Après dix années de formation académique à Paris, le Jurassien part pour l’Algérie. Ce périple initiatique impacte profondément sa manière de peindre, mais aussi sa façon de vivre : jusqu’aux dernières années de sa vie, il passe les mois d’hiver en Afrique du Nord.

Orientaliste, Jules Blancpain pratique parallèlement une production plus helvétique. Ses paysages jurassiens et ses scènes de genre, dans la veine réaliste d’Albert Anker, l’inscrivent parfaitement sur la scène artistique suisse. En 1914, alors au sommet de sa carrière, le peintre décède prématurément des suites de sa maladie pulmonaire. Ses œuvres perpétuent désormais son souvenir au gré d’expositions en Romandie.

Ce numéro est publié avec le soutien de

 

Informations complémentaires

Poids 317 g
Dimensions 17 x 25 x 1 cm
Version

, ,

Sommaire

Préface  Marc A. Hayek 7
Introduction   11
Premiers pas d’horloger et carrière de peintre 15
L’appel de l’Orient   41
Motifs jurassiens et racines helvétiques   71
Incartades vénitiennes   99
Le peintre photographe, portraitiste et illustrateur 109
Réception de son œuvre   145
Conclusion    163
Bibliographie   171
Annexe : expositions   183
Biographies    186
Remerciements   188

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.