UGS : 75 Catégorie : Étiquette :

No 75 – Traces du passé

CHF 20.00

Effacer

Description

Intervalles a tenu à rappeler l’existence d’un patrimoine historique, bien souvent méconnu, voire caché. Car les bornes sont des témoignages de l’histoire d’une région. Leur situation leur attribue une valeur émotionnelle, confirmée souvent par des actes écrits attestant leur existence et leur importance.

Les régions jurassiennes conservent heureusement un nombre important de ces vestiges historiques; on en recense en effet près de 1600. Les frontières et les bornes ont quelque chose de fascinant; elles invitent à se replonger dans un passé qui ne se dévoile que patiemment.

Une seule façon de les découvrir: aller pedibus! De quoi donner envie de partir en découvertes et d’entreprendre de splendides randonnées par monts et par vaux. Etre à la fois randonneur et arpenteur: un vrai travail de bénédictin. Car la marche constitue un tissu imprévisible de détours, de sursauts, de dérives parfois, plus ou moins fructueux.

Un randonneur, Jean Haas de Delémont, a sillonné pratiquement tous les sentiers pédestres jurassiens. En de nombreuses étapes, il a longé pas à pas les frontières de l’Ancien Evêché de Bâle, en relevant la situation des empreintes du passé. Des évocations historiques, qui complètent avec bonheur les reproductions des bornes historiques, alternent avec la description des étapes parcourues. Jean Haas a su conjuguer avec bonheur et réussite la recherche historique, la randonnée et la découverte insolite.

D’autre part, un travail de classe remarquable, réalisé par des élèves de Tramelan, dresse l’inventaire des bornes qui balisaient autrefois la frontière séparant les communes de Tramelan-Dessous et Tramelan-Dessus; il méritait d’être publié.

D’autres textes présentent des témoignages régionaux intéressants, alors que les délimitations successives, du XVe au XIXe siècle, de la frontière au pied du sud du Jura rappellent les démêlés survenus entre cantons, l’Evêché de Bâle et certaines communes. La présentation de quelques anciennes cartes complète d’heureuse façon le thème présenté, en rappelant le graphisme utilisé au fil des siècles lors de la reproduction de quelques parties du territoire jurassien. En outre, l’histoire des bornes milliaires, ancêtres du balisage du réseau pédestre, prend sous la loupe un aspect particulier des anciennes voies de communication.

D’une manière générale, ce numéro d’Intervalles est constitué, un peu à la manière d’une montre artisanale, de plusieurs éléments recueillis et assemblés par des collaborateurs de la région, à destination des lecteurs de la région.

En abordant le thème des bornes historiques, c’est au fond la trame d’une époque, d’une terre et de ses habitants qu’Intervalles essaie de restituer.

 

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions 17 x 25 x 0.8 cm
Version

, ,

Sommaire

Intervalles Préface
Pierre Rebetez Principauté et Evêché de Bâle
Jean Haas Les bornes de l’ancienne principauté/évêché de Bâle
Hans A. Michel Délimitation des frontières au pied du Jura
Eric Sandmeier La borne de la Comtesse sur les Hauts de Macolin
Raoul Voirol Quand des élèves « dépassent les bornes »
Francis Steulet Les bornes milliaires
Intervalles La voie Salina
Sylvio Casagrande De quelques bornes-limites entre les anciennes abbayes de Bellelay et de Moutier-Grandval, à Montbautier

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.