UGS : 60 Catégorie : Étiquette :

No 60 – Histoire de la « Revue transjurane »

CHF 24.00

Effacer

Description

S’intéresser aux péripéties entourant la parution d’une revue littéraire lancée il y a plus de soixante ans peut paraître singulier.

Rares sont ceux de nos lecteurs qui ont entendu parler de la «Revue jurassienne», parue de 1903 à 1905 ou de la publication «Reflets», lancée en 1929, qui ne vécut qu’une année. En revanche, due à l’initiative de Roland Stähli, à l’enthousiasme et aux efforts de trois idéalistes de Tramelan, la «Revue transjurane», qui apporta un souffle nouveau dans le Jura, est encore présente dans bien des mémoires! Et elle futlancée sans le soutien d’un comité de patronage, il faut le signaler. La foi transporte les montagnes, cela se vérifiait une fois de plus!

Cet engagement sans limite méritait d’être relevé et salué. Le rappel historique qui suit, limité par nos possibilités, apporte un éclairage particulier sur cette époque du milieu du xxe siècle, ainsi que quelques précisions insolites sur la vie de cette revue littéraire, saluée à l’époque comme étant d’un haut niveau par les connaisseurs.

Nous ne voulons pas figer dans des hommages le dynamisme et l’engouement des créateurs, mais, d’une part, rappeler par cette rétrospective une image emblématique de la vie culturelle dans nos régions, durant la période troublée de la fin des années trente et de l’immédiat après-guerre. Ce coup d’oeil rétrospectif laisse entrevoir d’autre part une courte fresque historique de la vie intellectuelle de la cité de Tramelan, à l’époque.
L’auteur aborde dans ses propos les incidences de la Seconde Guerre mondiale et de la Question jurassienne sur l’existence de la «Revue transjurane», dont la parution et la durée furent fortement influencées par ces conflits. Mais ces réalités historiques font partie de la vie de nos régions.

Indéniablement, la «Revue transjurane» a su apporter alors une vivacité culturelle, un besoin d’évasion auquel «Intervalles» se devait une fois de rendre hommage. Nul autre que le dernier survivant des trois fondateurs, à la fois idéalistes et téméraires, n’était à mieux de rappeler l’ardeur du début et les difficultés rencontrées pour assurer la parution des différents numéros.

 

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions 17 x 25 x 0.9 cm
Version

, ,

Sommaire

INTERVALLES Préambule
INTERVALLES Préface
ROGER-LOUIS JUNOD Ce que fut pour moi la «Revue transjurane»
ROLAND STÄHLI Naissance d’une passion
La fondation de la «Revue transjurane»
La «Revue transjurane» de 1938 à 1940
La mobilisation de 1939 à 1945
La relance de la «Revue transjurane»
L’impact de la Question jurassienne
Après la dissolution du comité transjuran
Ils ont collaboré à la «Revue transjurane»
Notice biographique

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.