UGS : 39 Catégorie : Étiquette :

No 39 – Littérature X

CHF 10.00

Effacer

Description

Jusqu’à présent les fascicules littéraires d’Intervalles, à l’exception d’un seul (No 30), ont été réservés à des auteurs qui, par la naissance, l’origine, la domiciliation, ont eu ou ont des liens plus ou moins proches avec la partie francophone du canton de Berne. Mais nous étions bien conscients que, sur le plan de l’écriture, cette limitation avait quelque chose d’arbitraire. D’autant plus que nos écrivains se retrouvent amicalement regroupés, au sein d’une société régionale (l’AENJ), avec ceux des cantons de Neuchâtel et du Jura.

Nous avons donc choisi, pour ce dixième cahier consacré aux lettres, d’offrir une tribune à quelques-uns des membres de cette Association qui habitent les cantons susnommés. A cette réserve près: plutôt qu’à ceux qui ont déjà acquis une solide renommée, faire appel à des auteurs dont l’œuvre est encore « jeune », – entendant par là que, quel que soit leur âge, ils ont encore relativement peu publié ou sont en passe de gravir les degrés d’une plus large notoriété.

Ce numéro s’ouvre donc par une présentation de l’Association des écrivains neuchâtelois et jurassiens, de son rôle et de ses activités. Suivent deux hommages à des membres notables de ce groupement décédés en décembre 1991 et 1993: Juliette d’Arzille rend compte des dons et qualités de Marc Eigeldinger qui, malgré l’importance de ses travaux personnels, acceptait en 1964 la présidence de l’AENJ parce que, déclarait-il, « il importe d’assurer la continuité de notre Association qui a sa petite raison d’exister clans notre pays et qui doit poursuivre sa modeste tâche clans le Jura et le canton de Neuchâtel » ; quant à Jean-Dominique Humbert, il a bien voulu nous confier le texte de l’adieu qu’il a prononcé lors des obsèques de Paul Thierrin,- adieu dont nous avons retenu les passages essentiels et dans lequel nous avons inséré, en lieu et place des citations qui y figuraient, quelques textes plus récents et encore inédits que la compagne de l’écrivain a mis à notre disposition.

Le reste du fascicule atteste on ne peut mieux de la diversité des thèmes d’inspiration et des modes d’écriture qui caractérisent le travail des membres de l’AENJ. En effet, on passe notamment d’une résurgence camouflée d’anciens personnages littéraires à un apologue spiritualiste ou au constat de perverses réalités psychologiques ou sociales; l’enfance est évoquée tour à tour pour ses souvenirs imagés, en tant qu’amorce des premières expériences civiques ou en rapport avec le complexe problème du temps et de la mémoire; le lyrisme, enfin, s’y affirme solidement ancré clans le terroir ou orienté vers une quête de dépouillement… Preuve, s’il en était besoin, qu’écrire, ici comme ailleurs, n’est pas simple jeu verbal, mais ardente confrontation avec la richesse contradictoire du monde ambiant, mise en question sans cesse reprise du jaillissement continu et contrasté de la vie.

Informations complémentaires

Poids 221 g
Dimensions 17 x 25 x 0.5 cm
Version

Sommaire

Pierre Voélin Les Marches de l’Est
Yvette Wagner-Berlincourt Le lieu du tournoi
Jean-Bernard Vuillème La Coiffeuse
Benoîte Crevoisier Dans ce halo d’humain compagnonnage
François Berger Le Vélo rouge
Pascal Rebetez Une petite mort subie
Renée Jan Les mots à dire
Nicole Schwob-Reboud Le Phare intérieur
Jean-Paul Comtesse Arlequin sous son masque
Jean-Dominique Humbert Requiem pour Paul Thierrin
Juliette d’Arzille Marc Eigeldinger ou  »Comme Jacob lutte avec l’ange »
Jean-Bernard Vuillème A quoi ça peut servir?

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.