UGS : 49 Catégorie : Étiquette :

No 49 – Courtelary

CHF 20.00

Effacer

Description

A mi-chemin entre Bienne et La Chaux-de-Fonds. Courtelary mène une existence plutôt paisible, même si son statut de chef-lieu de district lui vaut d’être cité plus souvent qu’à son tour dans les gazettes et les documents officiels. Un chef-lieu qui semble à l’abri des turbulences du vaste monde, mais qui exporte les produits de son chocolatier sur les cinq continents.

Pour évoquer ce Courtelary-là, nous allons faire quelques détours par l’histoire locale. Rappeler que, siège baillival de la Seigneurie et Châtellenie d’Erguël dans I’E1rêché de Bâle, chef-lieu de canton dans le département français du Mont-Terrible puis dans celui du Haut-Rhin, chef-lieu de district dans le canton de Berne, Courtelary a conservé un visage d’aristocrate discret que les républicains du dix-huitième siècle n’ont pu effacer. Nous allons aussi poser des points de repère permettant de mieux déchiffrer le destin d’une petite communauté villageoise. Et enfin, nous évoquerons ses créateurs dans le domaine culturel. Bref, il s’agit de tenter de savoir d’où vient Courtelary, pour mieux comprendre où il va !

Notre photographe a braqué son objectif sur des personnages rencontrés par hasard dans la rue, un certain matin du premier printemps. Ils sont un peu les dépositaires de l’âme du village. Ils en connaissent tous les petits secrets, les partagent et les propagent. Ces personnes sont déjà entrées dans la mémoire collective.

Dans un demi-siècle, c’est bien d’elles qu’on parlera dans les rencontres de classe ou les sorties de contemporains, en commençant les anecdotes par  » Tu te souviens de … ?»

Nous sommes persuadés que la société de demain ne sera pas faite que de grandes agglomérations, mais aussi de campagnes vivantes. où continueront à habiter des gens et des entreprises, où l’on entendra toujours le chant des oiseaux et où l’on pourra pratiquer des activités de loisir, dans un environnement naturel dont on aura su assurer la sauvegarde et la mise en valeur. Prisonniers de notre train-train quotidien, nous percevons parfois difficilement les prémices de cette évolution. Nous avons voulu en rendre compte, notamment avec de jeunes industriels qui misent sur l’avenir de la région. Enfin, nous avons laissé courir l’utopie et l’imagination pour atteindre les rivages d’un horizon plus lointain encore.

Ces choix, forcément subjectifs, ne forment pas une encyclopédie allant de A comme Aéro-Club, jusqu’à Z comme Zeller. Ils fournissent pourtant quelques balises sur un parcours empruntant souvent les chemins de traverse et qui décline le village au passé, au présent et au futur!

Informations complémentaires

Poids 327 g
Dimensions 17 x 25 x 1 cm
Version

Sommaire

Jean-Pierre Bessire L’exceptionnelle visite du Prince-Evêque
Jean-Pierre Bessire Vive le sauveur de Courtelary !
Jean-Pierre Bessire La Caisse centrale des pauvres
Documents d’époque Le dernier échafaud à Courtelary
Jean-Pierre Bessire La colline sacrée
Jean-Pierre Bessire «Nicolas Béguelin est revenu !»
Jean-Pierre Bessire Paul Gautier, le poête
Jean-Pierre Bessire Paul Miche, le musicien
Francis Zeller Le passé et le revoir
Propos d’enfants Une curiosité naturelle : le Creux-de-Glace
Denis Petitjean Le home d’enfants
Alain Perrenoud Les oiseaux nicheurs à Courtelary
Pierre-Alain Bassin Camille Bloch
Jennifer Keller Deux hommes d’avenir
Pierre-Alain Bassin Ce 24 août 2028
Mélanie Walliser (photographe) Portfolio / Galerie de portraits

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.